Il s’éventre et jette ses intestins sur les policiers qui venaient l’arrêter

Wayne Carter, un habitant du New Jersey d’une quarantaine d’années, a commis un acte fou dimanche dernier. Il s’est mutilé le corps avec un couteau au moment même où des policiers dépêchés sur place venaient de pénétrer dans sa maison.

Apparemment il aurait ouvert son ventre à l’aide d’un couteau de cuisine et aurait ensuite jeté ses entrailles sur les agents de police qui, alertés par des voisins sur son comportement suspect, sont venus vérifier si tout allait bien.

Les policiers ont tenté de calmer Wayne en l’aspergeant de spray au poivre. Mais il aura finalement fallu l’arrivée du SWAT, une unité spéciale d’intervention, pour le maîtriser. Entre-temps le forcené se seraient lacéré le corps une cinquantaine de fois.

Le quadragénaire demeure à ce jours aux soins intensifs dans un état critique. Son comportement pourrait s’expliquer par l’absorption d’un médicament indiqué dans le traitement des maladies mentales.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s