Une nouvelle histoire de zombie terrifie l’Amérique

Encore un fait divers sordide qui glace le sang des américains. Alexander Kinyua, 21 ans, étudiant dans une université du Maryland, aurait mangé le coeur de son compagnon de chambre ainsi que des morceaux de son cerveau.

Le père d’Alexander aurait appelé la police après avoir découvert des restes humains conservés dans des bocaux au sous-sol de la maison.

Une histoire qui intervient quelques jours seulement après les images terribles du cannibale de Miami dévorant un sans abri sur le bord d’une autoroute. Il n’en fallait pas plus pour que la psychose s’installe aux Etats-Unis. Un organisme de santé publique a d’ailleurs, non sans un trait d’humour, publié un kit de survie en cas d’attaque cannibale!


LE SAVIEZ-VOUS ?

Cette peur collective qui pousse les américains à se barricader dans leur cave avec des boîtes de conserves a un nom: le survivalisme.

Ce phénomène s’est notablement développé avec la Guerre Froide quand les américains se sont mis a construire des abris anti-atomiques. Même la Maison Blanche en avait un. Il comprenait une réplique grandeur nature des hémicycles du Sénat et de la Chambre des Représentants, plusieurs mètres sous terre.

Ce n’est pas étranger au discours religieux qui, aux Etats-Unis, met beaucoup l’accent sur le fin des temps, le retour de Jésus sur terre, l’apocalypse, le jugement dernier, etc.

Enfin, les films catastrophes américains utilise également le thème de la survie, à commencer par « La nuit des morts vivants » de George Roméro. Un bon film de zombies !

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s